Le saviez-vous ?

Le Mont-de-Piété, une vieille institution

On se souvient de Théophraste Renaudot et de son Bureau d’adresse, pour faciliter la recherche d’emploi (lien). Commissaire général des pauvres depuis 1631, il cherche des solutions pour lutter contre la pauvreté. En 1637, il crée le Mont-de-Piété, où les personnes peuvent obtenir un prêt, moyennant un intérêt modique en laissant un objet en gage. Cela permet à des personnes pauvres de récupérer des fonds, sans être abusées par les usuriers. Mais en 1642, avec la mort de Richelieu, Renaudot perd ses protections et ses ennemis parviennent à faire fermer le Mont, alors que l’institution fonctionne (58 villes ont un Mont-de-Piété en 1643). Les usuriers pratiquent des taux exorbitants, jusqu’à 120% par !


Louis XVI, sous l’impulsion du Lieutenant général de Police Lenoir, rétablit l’institution, qui ouvre ses portes en 1778, à l’actuelle adresse aujourd’hui, rue des Francs-Bourgeois. Napoléon Ier accorde au Mont-de-Piété le monopole du prêt sur gage, évitant ainsi l’usure. En 1918, le Mont-de-Piété devient le Crédit Municipal de Paris, et ajoute l’activité bancaire à sa compétence.

 


Tous les articles à retrouver sur la page Le saviez-vous ?